L’histoire du noeud papillon

A l’heure actuelle il existe plusieurs versions quant à la « naissance » du noeud papillon. En effet, les avis divergent au sujet de « l’attribution de la paternité » de ce petit bout de tissus. Voici son histoire.

Voici d’ailleurs, en résumé, les diverses hypothèses pouvant mener à l’apparition du noeud papillon:

Ces diverses hypothèses peuvent être classées en deux catégories : « Noeud papillon, une évolution de la cravate » et « Noeud papillon, un style qui s’est construit seul ».

Noeud papillon, une évolution de la cravate

Dans cette première catégorie, plusieurs hypothèses mènent à la conclusion que le noeud papillon serait, en réalité, une évolution de la cravate. Ces hypothèses tendent à démontrer que le noeud papillon serait un noeud de cravate beaucoup plus complexe qui tirerait son nom de sa ressemblance avec un papillon.

Quant au créateur, en voici les différentes possibilités :

Beau Brummel (première moitié du 19ème siècle)

Beau Brummel, de son nom complet George Bryan Brummell, est un britannique spécialement connu, pendant la Régence Anglaise, pour son élégance vestimentaire représentant parfaitement la mode anglaise du 18ème siècle : Le Dandisme.

Selon certains historiens, Beau Brummel aurait créé le noeud papillon en réalisant avec sa cravate un noeud très sophistiqué amenant  

Un jabot revisité ?

Le jabot, morceau de dentelle posée sur le torse et attaché au cou, aurait été « retravaillé », modernisé et couplé à une cravate afin de donner naissance au « noeud papillon ».

Pierre Lorillard

Pierre Lorillard est un couturier français qui serait , selon certaines sources, l’inventeur du « Smoking ». Il semblerait que cet homme soit à l’origine de la création du noeud papillon car celui-ci désirait trouver un accessoire chic pour parfaire sa tenue.

Noeud papillon, un style qui s’est construit seul

Les soldats croates

Cette dernière hypothèse, plus historique, reviendrait à montrer que le noeud papillon n’est pas pas un dérivé de la cravate. En effet, lors de la « Guerre de Trente Ans », les cavaliers croates portaient autour de leur cou des morceaux de tissus. C’est morceaux de tissus ainsi porté aurait donné naissance au noeud papillon.

Cependant, le noeud papillon, sous sa forme la plus classique, ne pris son envole qu’à partir du 17 février 1904. À cette date se joue, pour la première fois, l’opéra italien de Giacomo Puccini : «  Madame Butterfly ». D’une part, le fait que le chanteur de l’opéra portait un noeud papillon intrigua les spectateurs et popularisa le noeud papillon. D’autre part, le succès de la pièce eu également un très gros impact sur la naissance d’un noeud papillon.

Par la suite, le noeud papillon eu une période moins tendance car délaissé pour la cravate. La gente masculine préfère utiliser la cravate pour assortir leur costume et n’utiliser le noeud papillon que pour de plus rares occasions bien que certains personnages en firent leur marque de fabrique  comme Winston Churchill. 

Ce n’est qu’aux alentours des années 2000 que celui-ci revint sur le devant de la scène sous de multiples formes, matières, couleurs, … notamment les noeuds papillon en bois :

  • Noeud papillon 
  • Noeud papillon en bois
  • Noeud papillon moustache « style »
  • Noeud papillon bois et tissus
  • Noeud papillon en bois ajouré
  • Noeud papillon en bois rouge
  • Noeud papillon en bois bleu
  • Noeud papillon en bois artisanal
  • Noeud papillon en bois sculptés